Raaapan Expo

Publié le par Aldrea

Je me suis rendu compte il y a quelques temps que je n'avais fait aucun article résumé de Japan Expo.

C'est franchement pas grave, parce que c'était pourri.

Enfin, pas plus que les autres années à mon avis, mais en même temps j'en sais rien, j'ai rien pu voir.

 

En effet, pour cette année, j'étais punie. Reléguée à l'autre bout du festival, dans le JE Shop à la sortie d'une salle de concert, entre un mur et un parking. Les stands les plus proches du mien étaient une sandwicherie et les toilettes.

 

Comment vous dire ?

 

  japan

Voilà quoi. En gros.

 

freaks

Petit extrait du panorama et de ses freaks faisant la queue pour le concert de Vivid

 

Les seuls clients que nous avions étaient les pauvres pèlerins à la sortie des concerts pour acheter les CD que nous vendions (quand nous en vendions) et ceux qui s'étaient perdus et qui cherchaient la sortie.

Personne n'avait vu qu'il y avait un JE Shop à cet emplacement puisque le stand, particulièrement bien monté, tournait le dos au seul endroit d'où pouvaient venir les gens.

 

Le seul avantage était d'être placé juste à côté de la salle de concert, ce qui nous permettait d'aller régulièrement nous distraire de cette vue sur le parking. J'ai donc eu la chance de voir en concert Noriyuki Iwadare, le compositeur de Lunar, Grandia  et surtout des Phoenix Wright 1 et 4, le coup de grâce étant lorsque notre sympathique compositeur derrière son synthé s'est arrêté de jouer, a levé son index vers les cieux et hurlé un "OBJECTION !!" japonais avant de lancer la musique du procès.

 

iwadare

HA OUI C4EST PARTICULIEREMENT INTERESSANT LOL

 

J'ai également vu Anipunk, un sympathique (vieux) groupe bien énervé reprenant des (vieux) opening d'animés, le seul que je connaissais en japonais étant bien sûr celui de Saint Seiya (ce qui avait l'air d'être le cas de tous les autres spectateurs). En tout cas, ça bougeait bien et j'ai bien rigolé même si sauter sur un pied, c'est moins facile qu'il n'y parait.

anipunk.jpg

 

J'ai aussi eu la chance de découvrir Vivid en concert, c'est à dire une ènième version de X-Japan ou de Vislip: du visual K. Tellement de mèches, de coloration, de maquillage et de piercing glamour. Tellement de hurlement de pingouin ébouillanté de la part du "chanteur".Tellement de fans hystériques à faire la queue pendant 5h pour être sures d'être à la bonne place. Cette année encore, tellement d'absence d'organisation concernant les dédicaces et  tellement de fan en larmes renvoyés d'un stand à l'autre pour acheter cher les produits officiels moches puis avoir le coupon de tirage au sort pour avoir le droit à la dédicace. C'était drôle.

 

vivid

HUHU TWAILAITOU-DESU

 

Enfin, j'ai fait la connaissance d'un groupe de heavy-metal excellent, reformé à l'occasion de leur tournée et qui sévissait dans les années 80 sur l'archipel. Seikima-II (prononcez Seikimatsu) est juste un des meilleurs groupes de hard japonais que j'ai jamais entendu (et c'est sur que j'en connais beaucoup, hum). Wikipédia est votre ami pour décrire l'état d'esprit du groupe:

"Organisés selon un « Plan de conquête de la Terre en 40 ans », le groupe Seikima-II a adopté le divertissement comme moyen de propagation de sa doctrine. À partir de là, les membres du groupe ont propagé les Chapitres de la Doctrine (singles), les Écritures de la Doctrine (albums) et des Archives visuelles de la Doctrine (clips). Par la suite, ils continuent de montrer leur pouvoir artistique et d’augmenter le nombre de leurs disciples (fans) au cours des Rituels de culte (concerts)."

Intriguée par ce descriptif, je me suis donc levée de ma chaise pour aller voir ça de plus près... et j'ai fini par voir le concert en entier (rooh ça va, c'est pas non plus comme si les clients se disputaient au portillon hein). Une bonne heure de n'importe quoi satanique, de "I WILL KILL YOU" adressés au public en délire, d'insultes en français, de bon gros punk bien gras (même en japonais ça passe), bref, une petite merveille d'absence totale de prise au sérieux.

 

seikimaII.jpgSeikimaII : the best of the worst ! Huhu.

 

 

Donc pour résumer: reléguée à l'autre bout de la convention, devoir faire 10mn de marche parmi la foule pour pouvoir se promener au coeur de la convention (sans compter le malus de la cheville foulée), aucuns clients, ni même aucune connaissance pour venir me distraire. ("ha ouais, t'étais là cette année ? Mais je t'ai pas vu au JE Shop !" HURRR).

Donc, je whine et décrète officiellement que cette convention était particulièrement pourrie.

 


Quelques photos souvenir quand même :

pluie pluie again

Visiteurs sous la pluie pendant que moi je prend le passage protégé parce que je suis staff. Haha.

 

game boy boy testostérone

Quels beaux hommes.

 

 

 

Bon, pour Japan Expo, c'est fait.

 

Mon stage à Album s'est très bien terminé (JE VEUX Y RETOURNEER) et les libraires sur place travaillant pendant Japan sur les stand des éditeurs, j'ai même pu pistonner des collègues à moi et faire passer un entretien d'embauche entre deux amis sur Facebook (MUAHAHA POWERFUL).

Parce que de toute façon je toucherai pas de retraite, j'ai décidé de continuer vers un bac +4 et de tenter un master en édition. Qui vivra verra...

Le sujet de mon mémoire n'est pas encore validé, mais je me sens bien partie pour étudier pendant un an la BD érotique; le sujet de mon mémoire de stage portant sur le rayon érotique d'Alboum, j'ai voulu continuer dans ma lancée et carrément en faire en sujet de mémoire.

Donc je vous préviens, pendant ces prochains mois, vous aller en bouffer de la ch... littérature érotique ! Mais quelque chose me dit que ça ne vous dérangera pas, surtout quand on voit les mots clefs auxquels j'ai droit (hoo, cette transitiooon):

 

 

silhouette tronconneuse

biscotte rigolote

jeune fille vagin nue poilu

clitoris douloureur

fond ecran de victoria silvstedt sur la xbox 360

poitrines de vieilles

gros sex feminin

enorme bite

clitoris enorme

fais moi voir ton cul

comment faire un champ de coquelicots

raaah sex

 

En espérant qu'avec quelques chroniques d'auteurs érotiques italiens et autre Pauline Réage ils augmentent encore en qualité...

 

casotto.jpg

Publié dans taniere

Commenter cet article

Tigrou masqué 24/08/2010 14:14



Woah, c'est chaud par ici (tous ces cosplayeurs imberbes, mmmmh)



Aldrea 26/08/2010 12:20






Ulfa: ben oui, t'as vu ça ? Aucun savoir vivre, on se casse le coude à leur faire de nouveaux post et pas un remerciement, tsss...



D'ailleurs merci, tu m'as permis de constater ma faute d'ortographe à "pingouin" !

Tigrou: je savais que ça te plairait :p D'autant qu'il y avait autant de cosplayeur imberbe que de cosplayeuses poilues...






ulfablabla 23/08/2010 14:47



ho! même pas de commentaire alors que quand même, quoi "hurlement de pingoin ébouillanté ", je le note, je la ressortirait avec ta permission. s'il vous plait
(accent belge ou suisse sur le s'il vous plait. j'me comprends)