Who's your god now ?

Publié le par Aldrea

Ha ha ha . Ha ha ha ha ha.

Excusez-moi, je ris par avance de ma supériorité et je vous regarde de haut, vous, petites gens.

Non, bon, ok, j'arrête de croire que c'est la fête. Cependant, j'ai une super raison de me la péter. Après quatre mois de recherches actives, de CV envoyés, de porte à porte et de coup de téléphone, je touche enfin à mon but : un stage dans une (grande) maison d'édition BD.
Et aujourd'hui, c'est même plus toucher le but, c'est carrément lui tripoter les seins.
En effet, il y a quelques jours une sympathique jeune femme m'appelle à midi pour me proposer un entretient pour chez... chez... mon dieu... Soleil.
Oui. Les grands éditeurs des très populaires Lanfeust de Troy et des très talentueux Yiu (bon, et sûrement d'autres mais ce sont les seuls de cette collection dans ma bibliothèque pour le moment)







Moi j'aime bien.


Je vous refais la scène ? Pas de problème mes bichons.

12h. Je dors. Normal. Puis, le téléphone sonne. Je l'attrape, vois que c'est un numéro inconnu, marmonne "grblgrblgrbldodogrblgrblnuméroinconnuchierbordelgrblgrblgrblm'enfout". Puis, je me rendors pesamment.
Environ une demi heure plus tard, dans l'incapacité de me rendormir, je m'apprête à écouter le message laissé par ce numéro inconnu, prête à engueuler Lidivine pour m'avoir appelée parce qu'elle avait besoin de savoir si je pouvais lui prêter un "roman français, genre classique" (authentique !). J'écoute donc et... c'est Elle. La Destinée. Qui me propose un entretient.
Inutile de vous préciser qu'une seconde plus tard, je n'avais plus du tout envie de dormir. Après avoir sauté partout, je me calme, vérifie mes dates pour confirmer l'entretient, m'aprête à l'appeller, me calme, bois du lait pour faire partir ma voix de Viking matinale, me calme.
Puis je l'appelle, le rendez-vous est pris, les dés sont jetés.

J'ai donc rendez-vous mardi prochain pour savoir si je suis prise. Entre temps, il va falloir que j'apprenne à me servir de Photoshop, Excel et PowerPoint (me regardez pas comme ça, on a tous mentit un peu sur nos CVs), que je sache tout ce qu'ils ont sorti et que j'annule toutes mes vacances puisque le stage sera de mi-juin à septembre.
Je peux donc dire adieu à l'Italie dont j'avais déjà les billets, à l'Espagne dont j'avais déjà une accompagnatrice, aux Etats-Unis dont j'avais déjà un appart et à la Normandie dont j'avais déjà la motivation.
Mais on s'en fout, c'est Soleil !

Je compte sur vous les coupains, je veux pleins d'ondes positives !






J'avoue elle est gore celle là... mais je suis au moins aussi contente que lui !





Publié dans taniere

Commenter cet article

Aldrea 23/05/2007 22:37

Ca s'est chouettement passé, mais j'ai pas encore de réponse... la demoiselle doit encore m'appeller pour confirmer ou non mon saut par la fenêtre.Je n'écrirai pas de nouveau message d'ici là >< (et non, rien à voir avec une quelconquel flemme de mettre à jour...)

thomas 23/05/2007 15:09

Alors? Alors? Alors?

Zali L. Falcam 19/05/2007 16:26

On pourra bien te trawler sur Soleil, c'est cool.

Lulu_sensei 18/05/2007 17:01

Heureusement qure je suis pas du genre envieuse parce que là tu as tout pour que je te déteste (à part un bonnet C)....Alors je penserais très très fort à toi mardi et surtout montre leur que tu es MOTIVEE ! que tu vis pour Soleil, que tu manges Soleil, que tu dors Soleil... que Soleil is ta way of life !voila, love !

Karl 18/05/2007 01:18

Félicitation Aldrea pour cet entretien chez SOLEIL ! et surtout continue d'être aussi charmante dans tes posts (cf. choix des images) et puis je finirais par le plus pervers des deux n'est peut-être pas celui qu'on pense... S'agit-il d'un message imcompréhensible ? je crois que oui mais que veux-tu, je suis karl !