Plaisirs solitaires

Publié le par Aldrea

    Mes amis, je viens de passer une soirée merveilleuse, j'ai du mal à redescendre... nonon, rien à voir avec quelques produits qui font rires, seulement un animé. Et quel animé ! Décidement, plus je vieillis plus je deviens fan de Hayato Miyazaki (excusez pour l'orthographe, je vais faire hurler les connaisseurs mais elle change assez souvent... merci la transcription japonais/français).
    Je pense qu'il est ce qu'on peut appeler un géni. Et des génies comme ça, on en rencontre pas beaucoup. Son univers est décidement fabuleux, je ne vois vraiment pas comment on ne peux pas aimer. Je pense que ce blog n'intéressera que mes amis, c'est à dire que des gens bien (:p) qui partagent mon opinion.

    Moi qui suis une cynique monstrueuse, je ne peux pas m'empécher de retomber en enfance devant ses films; aucun gramme de sexe, de violence gratuite, de drogue, de débauche, bref tout ce que j'adore habituellement. C'est la pureté même. Je pense avoir vu ce soir tous ces films connus et même avoir lu quelque uns de ses mangas (Nausicaa avant qu'il l'ai sorti en film je veux dire, rien à voir avec les images du films vendus dans un bouquin insipide et cher qui ne retranscrit rien du géni de cet homme qu'ils vendent à la Fnac),  jamais on ne voit  aucune trace de mal. D'ailleurs, si vous avez remarqué, il n'y a, dans aucun de ses films, de vrai méchant (sauf peut etre dans "Le chateau dans le ciel" qui est plus destiné aux enfants). Il a compris que la nature humaine n'était pas forcément manichéenne et qu'on pouvait changer. Les personnages de tous ses films sont d'une humanité hallucinante et même si on pourrait trouver le tout trop facile ou les valeurs trop niaises (amour de la nature, amitié, compréhension, pardon...), je ne vois malgré tout pas un Miyazaki être réaliste, c'est à dire se finir par la mort du héros/héroine, ou que les personnages principaux ne se laissent tenter par le diable.
Autant dans n'importe quelle production j'aurai ricané en voyant, dans "Nausicaa" SPOILER les Omhus s'arrêter au dernier moment ,, autant ici ça ne m'a pas frappé tellement j'étais prise par la poésie et l'ambiance magique du film.

    De plus, un petit détail qui m'amuse chaque fois que je regarde un Miyazaki, il y a des thèmes récurents dans presque toutes ses oeuvres : ainsi, on a le thème de l'indépendance féminine (par le travail, par le caractère...), de la nature, de l'air, de la vieille femme/vieil homme porteuse/eur de conseils, de la dégradation de la nature, de la paix, du calme par l'homme...
Sans vouloir prendre mon opinion comme vérité, je pense que le thème de la nature vient du fait que Myasaki soit japonais. J'avais vu un reportage sur un RPG (gnii) où un des auteurs disait que la nature était très présente dans la plupart de ce type de jeux car les japonais vivent en grande partie dans des grandes villes enfermées, exigues et polluées; de plus, elle est très présente dans leurs croyances, leurs légendes (démons des montagnes, etc...), ce qui doit leur donner envie, j'imagine, d'essayer de renouer avec la terre à travers leurs créations, et faire rêver à un monde plus pur...

    Enfin bref, tout ça pour dire que ce soir j'ai passé une soirée délicieuse entre "Nausicaa, la vallée des vents"' et mon pot de Haagen-Dazs aux fruits des bois. Je ne vois pas comment on peut etre plus heureux. S'il vous plait messieurs du studio Ghibli, sortez le nous en DVD, et vite !
 





Aldrea

Publié dans taniere

Commenter cet article

Hideo 03/12/2007 01:26

Nausicaa roxxxxx ^^Dommage pour les insectes monstrueux, sinon ça aurait été à égalité avec Laputa

Lulu_sensei 02/09/2006 20:27

Ecoute je suis désolée, je suis allée le voir au ciné et... franchement, je devais être en mode barbare cynique mais j'ai pas du tout accroché. C'est ce que  j'attendais d'un Miyazaki mais en moins bien en fait... Nausicaa est vraiment trop "sacralisée" je dirais. Elle a aucun point faible ou si peu et des tonnes de ressources extraordinaires, elle survit aux pires chutes et chocs psychologiques avec son air intrépide et son innocence... c'était too much ! Je prèfère Mononoke hime quitte a choisir !

Lucile 30/07/2006 11:20

C'est vrai que les oeuvres du Monsieur ont vraiment quelque chose de planant. Je suis long d'être une aussi grande groupie que toi, on peut pas dire que je me sois plongée dans cet univers, mais c'est indéniable qu'on ne reste pas indifférent devant ce genre de film.
 

Zali_Falcam 30/07/2006 10:23

"aucun gramme de sexe, de violence gratuite, de drogue, de débauche"> ouais c'est relou ils ont coupé toutes les bonnes scènes de Totoro !!!