Soyons sobre et Konci : Japan Expo.

Publié le par Aldrea

Vous ne pouvez pas savoir chers amis car OverBlog est mal foutu, mais c'est pas grave, on lui pardonne, non vous ne pouvez pas savoir qu'au moment où je pianote joyeusement ces mots sur mon clavier il est 3h42 du matin et je prend un train demain matin à 9h21 pour le Sud avec un grand S, là où le soleil brille et où les piscines s'offrent à vous telle la donzelle dans un clip de RnB.
Vous comprendrez donc que je ne vous ferais pas un gigantesque message plein de drôleries comme moi seul sais les écrire pour vous distraire, public ingrat. Vous comprendrez également que je risque de ne pas écrire pendant un bout de temps, si ce n'est pour dire qu'il faut chaud, beau, et que la piscine est à température idéale.

Japan Expo donc : par un soir d'hiver plein d'ennui où je trainais sur le site de Japan Expo, j'ai découvert une partie "postuler" avec des fiches à remplir. Désespérée de ne trouver que des offres de torcheur de bambin sur des sites d'emplois étudiants, je postule, sans grand espoir. Puis passe le temps, la vie s'écoule, et un soir me vint l'idée subite d'aller voir mes mails alors même que je n'étais pas dans mon chez moi puisque je squattais (encore) l'octogénaire et non moins très accueillant aparrtement de l'ami Karnath (mangez-en plein). Et là, surprise ! Un mail de convocation à un entretient d'embauche pour le lendemain. Mortel.
Joyeuse et gambadante, je me rend donc au fin fin fond du RER A en taon et chemise pour me perdre dans les rues de Noisy-Le-Sec ou autre nom chaleureux. J'arrive en avance et vois peu à peu arriver des jeunes en jean/baskets et pleins de quolifichets made in Taïwan à l'effigie de Totoro, Hello Kitty et autre Chibi - Sasuke. Si j'avais su, j'aurai amené mes oreilles de chat. Bientot, les discutions s'engagent et je fais la connaissance, entre autre, d'un dénommé Sanjee qui a la chance d'avoir le même prénom qu'un personnage de One Piece et qui n'est pourtant pas assez geek pour s'en vanter. Les entretiens en groupe se déroulent bien, je pense avoir fais bonne impression et repars le coeur joyeux aprés avoir discuté avec un ex-stagiaire de chez Ankama et une graphiste de 40ans spécialisée en architecture.
Sans grands espoirs toujours je laisse les jours passer, jusqu'à recevoir un mail de confirmation qui déclencha chez moi une danse de la victoire saisissante incluant à la fois mon bassin et mes pieds (imaginez ce que vous voulez).

Une fois les détails administratifs passés, me voici dans la place avec mon gilet rouge, mon responsable adorable et drôle, ma gentille collègue de Dijon et des milliers de weeaboo dont la majortité avec de belles têtes d'abrutis. Cette années encore on a eu le droit à notre lot de cosplays d'elfettes sexy sur des adolescente en pleine période Biactol, des gothics lolitas, partout, sans arret, l'effet rôti des collants en strilles sur des mollets de 20kg, des oreilles de chat, partout, sans arret, des geeks trentenaires fan de Go Nagai et monstrueusement semblables au vendeur de BD des Simpson, des fan de yahoi se déplaçant en bande et ravageant tout sur leur passage, des Free Hugs, partout, sans arret, trop...
Bref, c'est bien cachée derrière mon stand que je me délectais de voir passer les gens et joie de la joie, de leur parler lorsqu'ils venaient nous acheter des Tee-Shirt Goldorak moches et hors de prix.
J'ai aussi eu le droit de me planquer derrière les filles du "fameux" groupe de J-Pop Scandal (...) qui venaient dédicacer sur le stand. J'ai donc fais un malheure avec mes trois mot de japonais, et encore si elles avaient été en train de manger j'aurais pu leur souhaiter bon appétit et on aurait frôlé l'émeute.
J'ai également pû profiter de mon célibat tout neuf et me rassurer en constatant qu'on voulait toujours de moi sur le marché de la drague.


Un tout, tout, tout, tout petit hamster parce que décidemment, ça manquait.

J'ai également profité de l'occasion pour héberger le malicieux Zali (qui a fait un poste presque aussi bien que le mien sur Japan, mais il triche, il a des photos) et la coquine Louve, cette dernière bossant sur le  stand de fanzine Bamboochou avec Gulby. J'ai également croisé le Geektateur, Drix ainsi que l'ami Karnath, et oui, encore lui.
Bon, maintenant que l'espace copinage est fermé, je vais pouvoir exhiber fièrement ma récompense pour ces dures journées de labeur :



En effet, je suis allé harceler les gens de Nolife avec qui j'étais voisine. J'ai donc parlé avec Dr Lakav (et obtenu le numéro de son petit frère, un geek non-assumé bien sympatoche), Julien Pirou, Suzuka (je ne veux pas savoir qui est le mec moche à côté), Medhi, Benoit, etc... j'ai même demandé à Alex Pilot et au directeur de la chaîne s'ils n'avaient pas besoin de stagiaire. Desespoir, quand tu nous tiens...

Bon, mes petits amis, il est 4h41 à ma montre / ordinateur (et oui, c'est pas super pratique mais maintenant, j'ai un avant bras de folie) et je dois vous avouer que malgrès tout ce qu'on peut vous raconter, l'Aldrea et fait partie de ce genre de divinité qui peut se fatiguer. Alors je vous dis bonne vacances à ceux qui en ont et pouët-chacun-son-tour aux autres.






Publié dans taniere

Commenter cet article

Corti 29/07/2008 00:22

Tiens, tu aimes bien Suikoden ?Alors ça veut dire que tu es une fille bien.Tout est dit.Ce que je fos ici ? C'est la faute au Geekatture passqu'à cause de son blog, je découvre d'autres blogs. Ch'suis vengé, j'ai lâché la nintendo-league contre lui, huhu ^^

Drix 19/07/2008 18:31

Pas le temps de poster sur mon "blog" (ahahaha ... )Donc voila les photos de mon passage a la JapanExpo : http://picasaweb.google.com/drix.niluje/JapanExpo2008Biz a la prochaine

Boo 18/07/2008 22:55

ni plage, ni piscine, ni plasticine